Tractations

 

Les tractations ont lieu depuis le premier tour,

A gauche il est question de sauver quelqu’atours

En construisant, c’est vrai, un front républicain

Pour éviter le pire ; un front bien plus malsain.

La débâcle, il est vrai est déjà colossale,

Elle est le juste prix d’une gauche libérale,

Qui, il faut l’espérer, pourra enfin piger

Qu’il est bien sûr possible de vraiment réformer

Dès lors que pour le faire, elle saura s’appuyer

Sur les forces de gauche qui, elles, l’avait élue

Attendant un Chang’ment qui n’est jamais venu !

Les tractations ont lieu depuis le premier tour,

A gauche il est question de sauver quelqu’atours,

Avant qu’elle soit nue, cette gauche de pouvoir

Devra enfin comprendre qu’il est vain de s’assoir

Sur ce qui fait sa force et qu’elle oublie pourtant.

Quelques villes seront sauvées probablement,

Mais le fond du problème restera tout entier

Si le cap choisit n’est pas enfin changé.

Bloc, le 25 mars 2014