Tout vient à point….

Le petit Nicolas pourrait, et c’est justice,

Passer quelques années sous de bien bons auspices,

Hébergé par l’Etat, il en a l’habitude,

Avec cette fois-ci un peu moins de quiétude.

Oh certes il lui faudra attendre encore un peu

Avant de savourer ces instants merveilleux

Où l’Etat lui dira le temps de son mandat,

Et aussi le palais où il s’exercera !

Il n’aura pas besoin de blanc-seing d’électeur,

Il n’aura qu’à attendre (pour lui c’est un labeur)

Qu’un magistrat lui dise quelles sont les attentions

Que notre République, au nom de la Nation,

Donne aux fauteurs de trouble, aux voyous, aux bandits

Même quand ils portent comme nom celui de Sarkozy.

Quand il fut Président il fut mon cauchemar ;

Je lui souhaite la « Santé »… on change sur le tard !

Bloc, le 19 mars 2014